Voyager à Madagascar pour découvrir ses richesses naturelles

Posté le 20 Déc, 2017 dans Tourisme

Madagascar, surnommée « La Grande île » ou encore « l’île Rouge », est une île située dans l’océan Indien, au sud-est de l’Afrique. Elle constitue une destination exceptionnelle pour les voyageurs en quête d’un séjour de découverte et d’évasion.

Le pays attire principalement pour la splendeur de ses plages ainsi que par la richesse de son patrimoine culturel, historique et naturel. Si vous vous passionnez pour la nature, une escapade dans le territoire malgache vous ouvre à la découverte d’une faune et d’une flore remarquable. Afin de vous apporter plus d’informations sur le sujet, focus sur les sites naturels à ne pas manquer lors d’un voyage à Madagascar.

Le parc national de la Montagne d’Ambre

Visiter les parcs nationaux est l’une des meilleures manières de découvrir les richesses naturelles malgaches. D’ailleurs, le pays possède de nombreux parcs nationaux qui abritent une impressionnante biodiversité. Ainsi, le parc de la Montagne d’Ambre est l’un des sites à explorer lors de votre voyage à Madagascar. Il est situé à proximité de la commune de Joffreville, dans la province d’Antsiranana, au nord du pays.

Le parc est constitué d’une forêt tropicale humide. Sa végétation est principalement composée de plusieurs Oleacées, dont les espèces Olea lancea, Olea ambrensis et Olea capensis macrocarpa. En ce qui concerne les animaux, le site abrite sept espèces de lémuriens, 75 espèces d’oiseaux ainsi que 59 espèces de reptiles. Le parc national de la Montagne d’Ambre est propice pour la randonnée pédestre. Durant votre périple, vous pourrez explorer ses 18 sites pour y admirer de somptueux paysages, tels que des cascades sacrées.

Le parc national Tsingy de Bemaraha

Le parc national Tsingy de Bemaraha est un autre incontournable pour découvrir les richesses naturelles de Madagascar. Il se trouve près de la petite ville de Bekopaka, dans la région Melaky, dans le centre-ouest du pays. Le site a été créé en 1997 et s’étend sur près de 72 340 hectares dans la partie méridionale de la réserve naturelle intégrale du Tsingy de Bemaraha. Pour information, les Tsingy sont de gros massifs de calcaires aux formes fascinantes. Ils ont été causés par le soulèvement d’une immense plaque de calcaire lors d’un glissement tectonique, il y a de cela 160 millions d’années.

Ce sont surtout ces formations uniques au monde qui attisent la curiosité des botanistes, géologues, biologistes et environnementalistes venant des quatre coins du monde. Le parc abrite en outre une faune exceptionnelle, dont plusieurs espèces de reptiles, de lémuriens et d’oiseaux. Si vous envisagez d’explorer ce site, pensez à emporter de bonnes chaussures de marche et des boissons hydratantes, car le parcours n’est pas des plus faciles.

L’Arboretum d’Antsokay

À une dizaine de kilomètres au sud-est de la ville de Tuléar. Au sud-ouest de la Grande île, l’Arboretum d’Antsokay est un fabuleux site naturel à visiter lors de votre séjour à Madagascar. Son nom Antsokay désigne un petit hameau tout proche abritant des pierres calcaires servant à fabriquer de la chaux vive. Recouvrant une superficie de 40 hectares, il est l’un des plus riches parcs botaniques du pays.

En effet, on y dénombre plus de 1 000 espèces de plantes adaptées à la sécheresse. 90 % d’entre elles sont des espèces endémiques de la région aride du sud, à l’instar de l’euphorbe, l’aloès, les Commiphoras, les pachypodiums, etc. Bon nombre de ces espèces possèdent des vertus médicinales.

Au cours de votre visite de l’Arboretum d’Antsokay, vous aurez également la possibilité d’y découvrir une faune remarquable, dont plusieurs espèces menacées d’extinction. Voir On peut y admirer des oiseaux comme le Gobe Mouche et le Drongo, mais également des varans, des caméléons et des tortues. Pour en savoir plus visitez https://fr.wikipedia.org/wiki/Arboretum_d’Antsokay.

Voyager à Madagascar pour découvrir ses richesses naturelles
Votez